Membres

 

Vous ne pouvez pas accéder à votre compte ?

Calendrier

 
24 août 2019
 
 Août    2019 
di lu ma me je ve sa
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
  Mes Favoris (0)

David Jalbert Le Journal

Parole de chansons : David Jalbert de l'amour propre - 2014
  • Rassure-moi
  • Des Histoires - 2008
  • Les Fantomes
  • Raison
  • Souvenirs D'enfance
  • Le Journal - 2010
  • Le Journal
  • P'tit homme
  • Voyage
  • Y'a pas de bon silence - 2012
  • Hey Jack!
  • Ma mère disait
  • Si Dieu

  • Titre de la chanson : : Le Journal
    De : : David Jalbert
    Titre de l'album : Le Journal - 2010

    Pas la peine de craquer pas la peine de flancher
    Il reste encore quelques heures des heures à rattraper
    Le silence joue des tours trouve le tour d'faire du bruit
    J' suis pu bien j'suis pu bien ni ailleurs ni ici
    J'me repasse les douleurs les horreurs que j'ai pensé
    Je ressens souvent dans ma tête l'envie folle de crier
    À tous les jours on annonce une nouvelle maladie
    J'suis pas mort j'suis pas fort mais putain j'suis en vie
    J'ai l'impression c'matin quand j'ouvre le journal
    Que moi même mon destin va sûrement finir mal
    J'suis un dur c'est sans issue dans mes gênes dans mes gestes
    Dos au mur l'doigt dessus je discerne enfin mes faiblesses
    Quand je songe à demain enfin à lever l'voile
    Si la vie n'tient à rien j'lève les yeux aux étoiles
    Et soudain j'tourne la page à l'index des décès
    Mais qui vois-je mon visage au milieu des portraits
    À p'tit feu j'suis la proie d' la bête au fond du gouffre
    Rassure-toi j'prends sur moi le mal dont les gens souffrent
    J'ai l'impression c'matin quand j'ouvre le journal
    Que moi même mon destin va sûrement… (finir mal)
    Aujourd'hui c'est un flic qui crève servant la paix
    Demain un autre enfant qui disparaît
    Est-ce un coup du destin qui roupille sur nos jours
    Ou la vie d'aujourd'hui qui m'joue des tours
    Solo
    J'ai l'impression c'matin quand j'ouvre le journal
    Que moi même mon destin va sûrement finir mal
    Finir mal, finir mal