"> "> "/> ">

Membres

 

Vous ne pouvez pas accéder à votre compte ?

Calendrier

 
16 oct 2018
 
 Oct    2018 
di lu ma me je ve sa
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31
  Mes Favoris (0)

Steve Provost

Steve Provost - Lancement 6 Fév 2012
2 vidéo(s) Pour nous soumettre des liens Youtube.
Fans
0   fans.     Steve Provost
Événements : Steve Provost
Date Heure Salle Lieux Km Favoris
Aucun événement n'est enregistré sur notre site pour l'instant.
Nouvelles : Steve Provost Ajouter une nouvelle
Date Titre
Aucun communiqué n'est enregistré pour l'instant.
Paroles et Tablatures : Steve Provost


Aucune parole et tablature disponible pour l'instant.

Biographie

Steve Provost est un jeune Québécois, auteur-compositeur-interprète né un certains 15 Mars 1982. Il grandit dans un petit village des Laurentides, nommé Brébeuf . Quatrième d'une famille de cinq enfants (quatre sœurs), il se découvre une passion pour la musique dès son plus jeune âge. Il apprend rapidement en écoutant son père, autant au violon, qu'à l'accordéon, en passant du piano, à la guitare. Dans la maison de son enfance où les airs de chanson à répondre étaient omniprésent, il n'eu guère d'autres choix que de tomber en amour avec la musique.

Il vécu une adolescence sans trop de brouhaha…un jour, à l'âge de quinze ans, entre le sport et les études, il décide de pratiquer la guitare. À l'époque, il ne se doutait certainement pas qu'il en ferait carrière aujourd'hui. Après un passage au Cégep, qui laisse à désirer, quelques déménagements et aventures tumultueuses entre Québec, Montréal et Tremblant, il continue de persévérer et de peaufiner son talent.

Autant charismatique dans la vie, que sur scène, il impressionne à son passage à Star Académie en 2005, en interprétant Dégénération de Mes Aïeux. Après six ans de tournés dans les bars, pubs, festivals du Québec, du Nouveau-Brunswick et de l'Ontario, il est enfin prêt à nous dévoiler son premier album, composé et inspiré de son propre vécu… Au fil du Temps.



Vos commentaires : Steve Provost